"Contribution à la compréhension de la nature et du rôle des interactions au sein d’un système de biopolymères dans la protection et le contrôle de la libération de molécules antimicrobiennes" (thèse de Chédia BEN AMARA)

Mardi 14 octobre 2014 // Thèses en cours

Thèse débutée en octobre 2014

Chedia BEN AMARA
Doctorante au laboratoire BioDyMIA IUT Lyon1- site de Bourg-en-Bresse Technopole Alimentec.

• Intitulé de la thèse : « Contribution à la compréhension de la nature et du rôle des interactions au sein d’un système de biopolymères (pectines, alginate, caséinate, chitosane) dans la protection et le contrôle de la libération de molécules antimicrobiennes (lysozyme, nisine, huile essentielle). »

• Direction de thèse : Dr Adem GHARSALLAOUI, Pr Pascal DEGRAEVE
• Financement : Bourse du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
• Ecole Doctorale d’inscription : EDISS (Ecole Doctorale Interdisciplinaire Sciences Santé), ED n°405, Université Claude Bernard Lyon 1

« Mon sujet de thèse s’inscrit dans l’axe de travail du laboratoire visant au développement de stratégies innovantes d’association agents de biopréservation-biopolymères. L’objectif est d’améliorer la stabilité de biomolécules antimicrobiennes et de contrôler leur relargage pour faciliter leur utilisation pour conserver des aliments et améliorer leur efficacité antimicrobienne. Sur un plan scientifique, il s’agira de comprendre pour exploiter au mieux les interactions spécifiques qui s’établissent entre polysaccharides et protéines dans ce but. »