Lynda BOUARAB CHIBANE

Mercredi 14 janvier 2015 // Doctorants...

Doctorante au laboratoire BioDyMIA IUT Lyon1- site de Bourg-en-Bresse Technopole Alimentec.

• Intitulé de la thèse : « Evaluation du potentiel et de voies innovantes de mise en œuvre de composés phénoliques antimicrobiens d’origine végétale pour la conservation des aliments. »

• Direction de thèse : Dr Nadia OULAHAL, Pr Pascal DEGRAEVE
• Financement : Agence Nationale de la Recherche (ANR, Projet Actiphen)
• Partenaires : Sté Nat’ex Biotech (Toulouse, 31), Sté Addikem (St-Pal-de-Mons, 43), Plateformez Technologique Innovante (PTI) Alimentec : Emballages et Aliments, Qualité, sécurité, perception et développement durable, UMR CNRS Université Paul Sabatier IMRCP (Interactions Moléculaires et de la Réactivité Chimique et Photochimique, Toulouse), UMR CNRS-Université Lyon 1 ISA (Institut des Sciences Analytiques, Lyon)
• Ecole Doctorale d’inscription : EDISS (Ecole Doctorale Interdisciplinaire Sciences Santé), ED n°405, Université Claude Bernard Lyon 1

« Mon sujet de thèse concerne l’évaluation du potentiel et de voies innovantes de mise en œuvre de composés phénoliques antimicrobiens d’origine végétale pour la conservation des aliments. Ce sujet s’inscrit dans le cadre du projet financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) Actiphen (voir la rubrique Actualités du laboratoire). Avoir recours à des extraits végétaux plutôt qu’à certains conservateurs dont l’innocuité à fortes doses d’emploi est controversée pour prolonger la durée de conservation d’aliments périssables pourrait s’avérer particulièrement avantageux. Dans ce but, deux modes de mise en œuvre des extraits végétaux sélectionnés seront évalués l’incorporation directe dans des aliments ou indirecte en les associant à des matériaux pour obtenir des emballages actifs. De plus, les extraits végétaux sélectionnés pourraient offrir une meilleure valorisation des plantes ou parties de plantes à partir desquels ils sont préparés. »