BioDyMIA recrute un(e) assistant ingénieur

Vendredi 2 juin 2017 // Actualités

BioDyMIA recrute un(e) assistant ingénieur sur contrat de recherches collaboratif incluant 7 partenaires dont 4 industriels de l’agroalimentaire et un centre technique
CDD de 2 ans (+1 an possible)

L’assistant(e) ingénieur recruté(e) participera à un projet de recherches collaboratif de 42 mois (projet FUI RESPIRE) dont le résumé/contexte est le suivant : Pour beaucoup de produits alimentaires, l’emballage est utilisé comme une « barrière passive » ; sa fonction peut être de prévenir l’entrée de gaz, tels que l’eau et l’oxygène, ou la perte d’une composition interne de l’espace de tête en eau ou en atmosphère modifiée. Conditionnés dans ces emballages, de nombreux aliments consomment et génèrent en grande quantité des gaz environnementaux comme l’oxygène ou le CO2.

Le cahier des charges de conservation optimale de tels produits répond à l’optimisation de ces processus de respiration, ce qui reste à l’heure actuelle un challenge : on recherche des emballages qui présentent des niveaux de perméabilité élevés et bien définis. La maîtrise de la respiration des produits alimentaires concerne les produits de première et quatrième gamme. Mieux conserver ces catégories de produits constitue un enjeu à la fois pour la compétitivité de la filière mais également pour sa performance environnementale. En effet, il apparait que ces produits représentent une part importante de gaspillage alimentaire évitable.

Différentes technologies de conditionnement sont actuellement utilisées pour essayer de répondre à cette problématique, mais sans succès. Nous pouvons citer la perforation, l’usage de l’atmosphère modifiée ou la sélection de matériaux polymères d’emballage présentant les propriétés ad hoc.

Le présent projet vise à allier les avantages de ces 3 options en une seule technologie : la technologie RESPIRE qui a pour ambition d’ajuster « à façon » les perméabilités des gaz d’intérêt (notamment l’oxygène, le CO2 et l’eau) à faible coût et avec un faible impact environnemental.

L’assistant ingénieur travaillera sur les propriétés fonctionnelles de polymères d’intérêts modifiés/sélectionnés par nos partenaires, déterminera leurs propriétés de transport gazeux et leur adhérence avant/après formulation par incorporation d’entités antimicrobiennes pour le développement de films d’emballages actifs antimicrobiens. Les propriétés antimicrobiennes seront évaluées.

Mots clés :

  • films autosupportés et supportés sur substrats d’emballage alimentaire,
  • caractérisation des films,
  • mesures de coefficient de perméabilité (vapeur d’eau, oxygène, dioxyde de carbone) et d’activité respiratoire à basse température et température ambiante (méthodes parfois non commerciales à développer),
  • formulation des films (incorporation d’entités antimicrobiennes),
  • adhérence sur film d’emballage traité,
  • activité respiratoire des micro-organismes, activité anti bactérienne (sur gélose et application sur produit alimentaire).

Formation : L3 à Master 2, Bac +2 possible selon expériences.

Compétences  : le, la candidat(e) présente idéalement un intérêt marqué pour l’industrie agroalimentaire, la conservation des aliments, et possède au moins l’une des 2 compétences ci-dessous :

  • Sciences des Matériaux Plastiques (et intérêt fort pour l’ingénierie expérimentale)
  • Microbiologie alimentaire (et intérêt fort pour l’ingénierie expérimentale)

Le, la candidat(e) sera encadré(e) au quotidien par une ingénieur confirmée du laboratoire et sera en interaction avec 2 enseignants chercheurs du laboratoire.

L’assistant(e) recruté(e) présente de fortes aptitudes liées à la recherche et au développement en laboratoire de méthodes rapides et fiables (mise au point et dimensionnement par méthodes essais/erreurs)

  • i) de mesures de perméabilités gazeuses dédiées
  • ii) de formulation et dépôt de film sur substrats
  • iii) de détermination de l’activité antimicrobienne des films élaborés.

Le contexte général de ce travail s’inscrit dans la recherche et le développement de stratégies innovantes d’association d’entités antimicrobiennes dans des matrices polymères et d’outils dédiés à l’étude de ce type de stratégie de biopréservation des aliments. Outre les réunions périodiques de travail, le, la candidat(e) rendra compte de son travail sous forme de rapports écrits de travail et sous forme de présentations orales. La lecture/compréhension de l’anglais scientifique écrit est exigée.

Durée du contrat : 24 mois (reconductible possiblement 1 an)

Salaire : niveau assistant ingénieur de l’université (1900 euros bruts par mois)

Laboratoire BIODYMIA situé sur le technopole agro-alimentaire Alimentec de Bourg en Bresse (60 km au Nord de Lyon) http://biodymia.univ-lyon1.fr/

Contact : Envoyer CV + lettre de motivations à amandine.cottaz@univ-lyon1.fr